Communiqué de la Coalition pour la Nouvelle République

  • par cgr_communication
  • 8 Mois de cela
  • Comments Off

Depuis plusieurs jours, le pouvoir illégal et illégitime d’Ali Bongo fait circuler un prétendu appel à l’insurrection populaire et violente qu’il  présente comme une initiative de la Coalition pour la Nouvelle République (CNR) du Président élu démocratiquement, son Excellence Monsieur Jean PING.

Nous tenons à vous informer qu’il s’agit d’une manœuvre cynique et propre à un régime honni par son peuple, le régime d’Ali Bongo. En effet, la manifestation citoyenne qui s’est tenue le samedi 16 décembre dernier au QG du Président Jean PING est restée dans son cadre habituel, pacifique et républicain dans l’objectif de la Résistance au régime criminel et usurpateur d’Ali Bongo.
Compte tenu de la portée mensongère et indigne de cette manœuvre PDGiste, la CNR dénonce les tentatives de disgression et de diversion fomentées par le pouvoir dictatorial et sanguinaire en cette période très sensible où il est aux abois. La CNR invite tous les Gabonais à être très vigilants devant ces manoeuvres médiatiques qui n’ont d’intérêt qu’à vouloir semer la peur et la confusion en créant un climat de violence dans la société, allant jusqu’à user du spectre de la menace terroriste pour créer une atmosphère de chaos et de psychose généralisée.
Cette mise en scène éhontée vise à dissuader toute véritable action de contestation populaire et légitime contre ce pouvoir qui n’a qu’un statut illégal et illégitime depuis le 27 août 2016 lorsqu’il perdit les élections gagnées par Jean PING.
De plus, tout nous indique qu’à travers ces manœuvres le pouvoir imposteur entend justifier ses actes de violence envers les populations et tous ceux qui incarnent l’unique possibilité d’alternative crédible pour sortir le pays de la crise dans laquelle il est englué depuis le putsch militaro-électoral.

Jean PING n’a pas eu besoin de tuer les Gabonais pour gagner les élections du 27 août 2016 au Gabon,

C’est Ali Bongo qui a tué pour rester président illégitime et illégal du Gabon.

La CNR soutient la démarche diplomatique et pacifique du Président Jean Ping parce qu’elle est persuadée que c’est la voie royale qui aboutira bientôt à l’alternance tant attendue par le peuple gabonais. Et nous ne sommes plus loin du but.

 

Libreville, le 17 décembre 2017

La Coalition pour la Nouvelle République

Partager
Précédent(e) «
Suivant(e) »